Les 10 bonnes raisons d’être une « No Desperate Expat »

Ne pas être obligée d’aller déjeuner chez Belle-maman tous les dimanches.

Retrouver des joies simples et  s’extasier devant le rayon yaourts d’Auchan la Défense

Se faire très vite des amis alors qu’en 8 ans à Courbevoie on n’a pas rencontré son voisin de palier

Apprendre que l’amygdalopita n’est pas une angine très contagieuse mais un délicieux gâteau aux amandes

Retrouver ses valeurs patriotiques et fêter le 14 juillet dans les jardins de l’ambassade

Aller prendre un café chez une nouvelle copine sans être obligée d’acheter un 47ème Tupperware.

(Re)découvrir Paris en touriste

Conserver tous ses points sur son permis français

Pouvoir stocker au garde meuble sans mauvaise conscience les cadeaux de mariage de tante Adèle

Accumuler plus facilement des miles sur sa carte « frequent flyer »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s