Le papier inspire la déco

On considère souvent la feuille de papier neuve comme une toile vierge qui ne prendra sa véritable valeur que lorsqu’elle sera porteuse d’une image, d’un texte … d’une oeuvre quoi … ah, l’angoisse de la page blanche, de la toile nue avant que le pinceau ne s’y pose …

Pourtant, le papier en tant que matière première offre une multitude de possibilités … on peut le déchirer, le couper, le froisser, le perforer, le plier, le tisser, le plisser … et finalement le transformer pour lui donner une autre vie. Les designers l’ont bien compris et ont intégré le papier « tel quel » dans leur réalisations, ou se sont inspirés des effets qu’il procure. Voyons tout cela en images …

D’abord, bien inspirés, les créateurs utilisent la légèreté du papier pour des oeuvres aériennes, des luminaires qui se font cocons et nuages, la transparence du papier apportant chaleur et douceur à l’éclairage … ce qui convient aussi bien aux suspensions qu’aux lampes à poser…

Ici, on revisite la boule japonaise

J’adore ces lampes …montgolfières … toques de patissier … ça s’appelle « lampe vapeur moustache » par Inga Sempé …et c’est ici

… sans oublier la créatrice Céline Wright … elle figure dans nos préférées elle aussi …et pour admirer toute sa collection, c’est ici

Et puis, on s’inspire des effets du papier que l’on applique à d’autres matières comme à une moquette qui prend l’allure d’une page pliée et dépliée …. oui, c’est de la moquette … et ne tentez pas de lisser avec vos semelles, ça ne servira à rien … séduite ? c’est ici

ou ce papier peint, faux froissé qu’on aurait écrasé du plat de la main :

Papier, pliage … tout cela vous est familier … qui ne s’est pas essayé à l’origami en fabriquant des bateaux ou des avions avec une page de cahier petits carreaux … la cocotte exigeant déjà un peu plus de dextérité …

Vide poche porcelaine …

ou bougies flottantes ..

source

Et puis, les formes créées ont évidemment inspiré nos créateurs … exemple, ce tabouret très design industriel … sobre … parfait quoi …réalisé par un jeune designer, vous le verrez ici

La porcelaine et les arts de la table n’ont pas été oubliés, regardez …ces petites tasses espresso archi-connues, genre gobelet papier froissé, existent maintenant dans toutes les couleurs … et le même principe se décline en seau à champagne …

c’est ici qu’on les trouve … entre autres

Inspiration origami toujours, pour ces bols Muuto

et travail d’artiste pour Coline Fontaine, et sa collection « Pliage-Porcelaine », ici


Tout ça me donne des fourmis dans les doigts … vous vous rappelez … « Combien t’en veux ? «