On n’arrête pas le progrès (4)

Selon l’adage célèbre, « les voyages forment la jeunesse » … et souvent, déforment les valises.

Mais côté valises justement, il faut reconnaître que les choses ont beaucoup progressé. D’abord, on leur a mis de petites roulettes, pas trop solides au début, et une petite sangle rétractable pour les tirer derrière soi … avec grand risque de bascule dans les virages quand même…. premier progrès. Mais constatant les efforts qu’il nous fallait encore déployer pour sortir lesdites valises du coffre de la voiture, puis les soulever pour les déposer sur le tapis d’enregistrement, les fabricants se sont attaqués … au poids. Bon peut-être pas que pour nous et nos petits bras musclés, aussi pour les compagnies aériennes qui limitent de plus en plus les bagages … et aidés par l’arrivée de nouveaux matériaux … bref, on a fait dans le light. Et, dans le même mouvement, on a ajouté d’autres roulettes pour faire valser la valise sur elle-même, de vraies poignées … le bonheur est dans la valise quoi !

Que restait-il donc à inventer ?

Il a fallu l’alliance de l’américain Samsonite et du suisse micro Mobility, pour que cette dernière petite trouvaille voie le jour : la valise-trottinette ou scooter luggage… désormais c’est votre valise qui vous transporte ! En effet, un plateau de trottinette a été intégré à la coque de la valise … plié, on ne voit rien, une valise cabine comme une autre … déplié, vous glissez, impérial, sur le marbre des halls d’aéroport … finies, les courses effrénées… finies les valises sous les yeux … ah, mes sens me trahissent, quel transport !

Reste à installer des escalators dans les gares et stations de métro … mais ça, comme dirait Martine, c’est une autre affaire ….