Bien dans son assiette

Bien sûr le service porcelaine est encore un best de la liste de mariage … mais c’est comme pour tout, les consommateurs veulent maintenant pouvoir revendiquer le changement sur la nappe et le droit de changer de style en 30 ans de dîners à la maison : on ne choisit plus ses assiettes pour qu’elles durent toute une vie. Et puis, nos mères ont porté chez Emmaüs le service porcelaine-fleurettes bleu pâle et rose de leurs grands-mères … et nos filles les rachètent  aujourd’hui à prix d’or, sous prétexte de vintage … à condition de les dresser dépareillées.

Les fabricants ont donc du s’adapter et parfois faire appel à des chefs ou à des designers pour imaginer de nouvelles créations…. et le succès est souvent au rendez-vous, sans doute aussi grâce à notre envie d’être bien à la maison et au nombreuses émissions culinaires.

Alors, on fait le point.

D’abord, pour une vaisselle qui s’adapte à toutes les occasions, on vous conseille de choisir un service assez « classique » au moins pour la couleur. Les couleurs unies, le blanc par exemple, permettent, de correspondre à tous les styles de table, déjeuners quotidiens ou dîners festifs, et surtout de vous laisser le champ libre pour varier et personnaliser le décor : nappe, serviettes, bougies, déco de table. Et si le blanc est un peu trop classique pour vous, choisissez alors du noir ou une couleur naturelle comme le beige ou le gris. Et dans ce cas, on se lâche sur les formes : on abandonne les assiettes rondes, pour des rectangulaires, des gouttes, des vagues, des formes déstructurées …

  

Modèle Cera chez V et B

Et c’est pas si classique que ça … regardez cette magnifique collection « Les affamés » :

C’est chez Tsé-Tsé Associées … moi, je raffole de cette jolie marque … et de leur site fouillis mais si inventif … dépêchez-vous, ils vont d’ailleurs le changer bientôt … et tout le catalogue est à feuilleter … elles ne font pas que de la vaisselle d’ailleurs …

On peut aussi garder l’uni, et choisir de jolies couleurs fraîches et pétillantes, des formes rondes et accueillantes, de la vaisselle en faïence émaillée qui fleure bon la maison de famille l’été en Provence … de quoi réjouir votre cuisine !

Vous trouverez , toute la collection avec ses petits bols, plats et saladiers …

Mais voilà, je sens que c’est la fantaisie qui vous tente, le besoin de mettre de l’humour sur table, du non-conformise, de résolument opter pour l’originalité … suivez le guide …

Admirez ce petit bol hybride de la collection « Eutropia » (Seletti), on dirait qu’on a rafistolé un petit saladier à partir de deux petits bols cassés, qu’on a recollé les morceaux quoi … ils ont aussi les assiettes … à poser sur une plus grande unie blanche, ça peut avoir de l’allure …

Toujours chez le même fournisseur, voyez cet empilage d’assiettes creuses rectangulaires, la soupière retournée forme le toit de cette jolie maison renaissance :

Collection Palace Seletti conçue par Allessandro Zambelli 

Enfin, et encore chez Fleux, très inventifs, on vous laisse pensifs devant ces assiettes « squelette » … il en faut pour tous les goûts …

Enfin, on revient vers nos jolies assiettes de grand-mère, revisitées, version campagne, et à acheter par lots de 6 toutes dépareillées, of course …c’est

Et puis, il y a des assiettes, véritables oeuvres d’art, dans lesquelles on n’osera sûrement pas planter sa fourchette … on pourra toujours les accrocher au mur, il paraît que ça aussi c’est très tendance ! C’est le cas, par exemple, de la collection très colorée euro tropiques que la grande maison traditionnelle Bernardeau a confié aux frères Campana, les deux designers brésiliens … très très mode … mais parfois un peu déjantés faut bien le dire …

Plus épuré, le service Mobile de Muriel Grateau, créatrice de mode, bijoux et linge de table, en porcelaine teintée dans la masse. Elle est mate ou brillante mais jamais émaillée, ce qui donne à chacune de ses pièces un côté prodond et délicat assez unique. Ses créations sont par la nature même de leur fabrication minutieuse, des séries limitées et pas forcément à la portée de toutes les tables !

Voilà ! On a faite le tour de l’assiette … une prochaine fois on parlera de couverts, de verres, de nappe … mais c’est l’heure …. à table !