La loi des séries

Voilà juin qui touche à sa fin, et juillet qui pointe son nez … tiens ça rime ! … normal, on est dans la rubrique culture ! Et puisqu’on en parle, pendant vos vacances, ce petit laps de temps où pourrait s’exprimer votre véritable moi … la culture, vous la voyez comment ?

Etes-vous de celles qui se précipitent vers les festivals d’été de théâtre ou d’art lyrique, brandissant fièrement le fameux billet-sésame qu’elles ont réservé en novembre dernier sur internet juste le premier jour d’ouverture de la location pour être sûres d’avoir les meilleures places, celles qui organisent leurs voyages en fonction des horaires des musées qu’elles arpentent consciencieusement catalogues en main ou qui parcourent sous un soleil de plomb, les allées pierreuses et poussièreuses des sites historiques, chapeau de paille sur la tête et canon eos 450D autour du cou … Ou bien êtes vous de celles qui farnientent sur le sable jetant un oeil distrait sur le dernier Douglas Kennedy tout en écoutant attentivement les conversations des voisins de nattes, celles qui descendent au marché, panier d’osier au coude … qu’elles lèvent d’ailleurs (le coude, pas le panier Nicotine !) pour un jus de tomate ou un ouzo bien frais en bavardant sur la terrasse du port, enfin celles qui, sous prétexte d’été et de retrouver ses repères dans la mère patrie, dévorent Gala, Voici et autre Closer … si, si, on en connaît  ….

Vous allez me dire, moitié-moitié … ne pas bronzer idiot, mais bronzer quand même.

Heureusement que Creativ’expat est là pour vous donner quelques idées … déjà jeudi dernier, on vous a offert un bouquet de romans à dévorer sur la plage ou dans un hamac … et aujourd’hui, on vous révèle les séries télé qu’on aime … oui, parce que côté sorties cinéma, c’est pas les meilleurs mois … mais on ne refusera pas une petite bluette en plein air … et côté petit écran …rien à voir, passez votre chemin … c’est l’intérim des programmes.  Donc, c’est le moment idéal pour emporter avec vous une de ces séries, à regarder quand on veut … parce que, je sais pas vous, mais moi, j’ai vraiment du mal à patienter une semaine entre 2 épisodes.

Bon, on ne va pas parler ici des grosses productions que vous avez sûrement déjà vues … et si non, lisez seulement le 1er paragraphe de l’article, vous en avez assez pour plusieurs mois … « Mad men », l’univers d’une agence de pub à New York dans les années 60, incroyable …  « Desperate housewives » 8 saisons et c’est fini, mais on les avait tellement aimées … « Grey’s anatomy » pour les fans des beaux chirurgiens en blouse bleue et répliques du genre « on vérifie les constantes, gaz du sang, NFS, chimio .. on charge à 120, …  « Dexter », expert auprès de la police et psychopate attachant … fou quand même d’accoller ces 2 mots … Et puis, autant le dire tout de suite, les choix qui suivent sont totalement subjectifs… on ne prend aucun engagement et on ne rembourse pas les déçus ou les mécontents … mais vous pouvez toujours mettre une petite annonce sur le blog pour des échanges !  Enfin, on ne cherche pas la nouveauté à tout prix … certains titres vous sont déjà connus … ce sera l’occasion de donner votre avis !

Dans la famille des séries qui vous tiennent en haleine jusqu’à une heure avancée de la nuit, du style  » allez chéri, encore un épisode .. je pourrai pas dormir sans savoir si … », il y avait « 24 chrono » … mais c’est fini … alors, on vous conseille, une fois n’est pas coutume,  une série française « Engrenages » produite et diffusée sur Canal+. A travers le déroulement d’enquêtes croisées, et les personnalités d’un jeune procureur, d’une capitaine de police, d’un juge d’instruction et d’une avocate, on découvre le fonctionnement implacable de la Justice, ses liens avec les départements de la police, et la vie du palais, ses rouages, ses acteurs, ses combines, les petites rivalités et les grandes bassesses. Les personnages sont bien campés, attachants et les intrigues addictives …c’est noir, noir …  et, petits veinards, 3 séries sont déjà disponibles en DVD .. dépêchez-vous, la 4ème est tournée …

Du côté des séries américaines, on « Breaking Bad » ou l’histoire d’un professeur de chimie qui peine à subvenir aux besoins de sa famille. Apprenant qu’il est atteint d’un cancer incurable, il met ses connaissances de chimie à profit pour fabriquer et vendre une drogue de synthèse qui rapporte beaucoup, mettant ainsi sa famille à l’abri du besoin. Il entraîne alors un de ses anciens élèves, devenu un petit dealer, dans une série de péripéties tant comiques que pathétiques à bord d’un labo itinérant installé dans un vieux camping-car.

On vous cite aussi « The killing » une série venue du froid : Qui a violé et tué Nana Brik Larsen ? A Copenhague, la commissaire Sara Lund, mutée à Stockholm, a très peu de temps pour découvrir le meurtrier de cette jeune femme de 19 ans. Le rythme est lent, l’ambiance est lourde … et même si la résolution du crime n’est pas d’une grande originalité, on n’est pas déçu. Car ce qui marque cette série, c’est plutôt les doutes et les hésitations des personnages, dans leur quête de la vérité qui tourne à l’obsession et que la révélation n’apaise pas. La série danoise a été reprise outre-atlantique et se situe alors à Seattle.

Si vous aimez les ambiances « fantasy-médiévales », vous ne pouvez pas passer à côté de « Game of Thrones » (Le trône de fer) d’après la saga à gros succès de George R R Martin. A une époque oubliée, une force a détruit l’équilibre des saisons. Ainsi, après un été de dix années, un hiver rigoureux s’abat sur le Royaume avec la promesse d’un avenir des plus sombres : des forces sinistres et surnaturelles se pressent aux portes du Royaume des Sept Couronnes. La confrérie de la Garde de Nuit, protège le Royaume de toute créature pouvant provenir d’au-delà du Mur protecteur, alors que complots et rivalités se jouent sur le continent pour s’emparer du Trône de Fer, le symbole du pouvoir absolu.  Beaucoup de personnages marquent les intrigues les plus noires et cruelles. C’est très (trop ?) violent … mais captivant … et la série est déjà culte : la 1ère saison est en vente en DVD, la 2ème en cours de diffusion aux US .. on patiente et la 3ème probablement en tournage …

Si ce sont les comédies familiales qui vous attirent, je vous recommande « Parenthood », où on suit le quotidien d’une famille américaine du Middle West, les Braverman.  Sarah, Adam, Crosby et Julia, quatre frères et soeurs, partagent avec parents, conjoints et enfants, les joies, les peines et les épreuves que leur réserve la vie. C’est sans doute une des fratries  les plus attachantes de la télé … avec celle de « Brothers and Sisters« , que je cite au risque de perdre un peu de crédibilité, mais tant pis, on ne se renie pas … Bref, les Braverman, vous allez les aimer, si vous savez aller un peu au-delà des clichés et des bons sentiments … les DVD des saisons 1 et 2 sont en vente, et il y existe déjà les saisons 3 et 4.

Et puis, et puis … précipitez vous sur « Modern family », petite série (des épisodes courts de 35mn) qui met aussi en scène une « tribu américaine » en s’attachant à nous montrer avec humour les différentes formes que peut prendre la famille de nos jours. On y suit les aventures des familles de Jay Pritchett, de sa fille Claire Dunphy, et de son fils Mitchell Pritchett. Alors que Claire, marié à l’inénarrable Phil, est la mère au foyer d’une famille traditionnelle, Jay est à la tête d’une famille recomposée, marié à une femme bien plus jeune que lui, tandis que Mitchell et son petit ami (ah Cameron !) forment une famille homoparentale, puisqu’ils viennent d’adopter un bébé. Chaque situation est commentée en off par les intervenants … c’est vraiment drôle, même si quelques épisodes sont un peu « en-dessous » … moi, je suis une inconditionnelle … à regarder impérativement en VO.

Mais, dans le genre, il n’y a pas que les américains .. et si vous avez raté « Fais pas ci, fais pas ça » diffusé sur France 2, allez-y sans risque … et riez aux aventures de ces 2 familles voisines, les Lepic et les Bouley, au mode d’éducation opposé, des parents qui font de leur mieux avec leur bonne volonté, leurs contradictions et leurs doutes.. .. c’est frais, gai, sans prétention et joliment interprété par toute une bande d’acteurs que vous connaissez (dont Valérie Bonneton, Guillaume de Tronquédec, Isabelle Gélinas et Bruno Salomone), … vraiment, un bon petit moment à passer en famille.

Bon, je pourrai en dire beaucoup plus long, mais ça fait quand même quelques heures devant un écran … et … c’est l’été … alors, c’est seulement « pour quand il pleut  » … sinon, on est mieux dehors ou à partager un barbecue avec des copains … et à photographier ou filmer sa propre saga familiale !