Balade en Crète

S’il vous reste encore un WE de libre en juin … ou pour une escapade de septembre …un petit goût de « vacances-après-les-vacances » … pensez à la Crète ! En juillet ou août, suis pas certaine que ce soit le bon plan pour ceux qui aiment les plages tranquilles ou les randonnées en solitaire, mais bon, il en faut pour tous les goûts … à la queue leu leu dans les gorges …

D’Athènes, c’est ultra-simple, rapide en 50mn d’avion vers La Chanée ou Heraklion, typique du Pirée en passant la nuit sur le ferry … et des autres pays, en particulier de Paris, il y a aussi des vols directs … Bref, ça y est, on est arrivés.

Mais voilà, la Crète est une très grande île … et on ne va pas vous faire la visite touristique complète … Non, le but de notre petite causerie du matin est de vous faire partager quelques bonnes idées pour aménager votre week-end crétois … le farniente, c’est bien, mais faut bouger aussi !

Pour loger, choisissez sans hésiter Réthymnon, ou mieux, la Chanée (= Chania, Hania) … enfin, c’est un choix personnel … et on a le droit de préférer La Chanée, son patrimoine vénitien et ottoman … et de le dire ! Oubliez vite les bruyants et encombrés quartiers de la ville moderne … et réfugiez vous dans les quartiers de Topanas ou de Kastéli qui regorgent de petites pensions pleines de charme. Allez, on vous donne une petite adresse Hôtel Ionas  et un petit conseil : en réservant, demandez la 103 et évitez les chambres du rez-de-chaussée, un peu moins bien équipées. Laissez y armes et bagages, et partez explorer le port vénitien … une splendeur … ou vous perdre dans les ruelles étroites et fleuries. Une petite faim …sachez que la gastronomie crétoise est excellent …et foncez au Karnagio, grande taverne authentique sur le port vénitien, tablées de familles grecques … toujours bon signe ! (quartier Kastéli, à proximité de la place Katéhaki) …on a passé un très bon moment !

Et au programme du lendemain, randonnée.

Donc, nous voilà partis … et qui dit randonnée en Crète, dit bien sûr les Gorges de Samaria, ouvertes de mai à octobre … jusque là, on avait tout bon… départ de Chania par bus, tôt le matin pour Omalos … ça va toujours …. allez, on avoue, les Gorges, on ne les a pas faites. Car ce qui n’est pas dit dans la chanson, c’est qu’il y a des jours où … il y a risque de pluie, ou bien le vent, la houle trop forts et pas de bateau pour le retour … bref, dans ce cas, les Gorges sont fermées … et mieux vaut prévoir un plan B !

Si c’est un jour de plan B, on vous recommande la balade côtière (chemin de grande randonnée E4) qui relie Paléochora à la sublime plage d’Elafonissi. Il faut compter 6 bonnes heures de marche … et vérifier le fonctionnement des bateaux qui assurent la liaison Paleochora-Elafonissi. Si vous êtes en voiture, on vous dirait bien aussi de démarrer la balade sur la plage de Krios (Koundoura) , ce qui évite la longue marche sur route goudronnée entre Paléochora et Krios… et il vous restera 4h de marche pour arriver à Elafonissi … et 4h pour le retour aussi … à moins de trouver une bonne âme locale qui vous ramène à votre point de départ. Oui, oui c’est possible … on a fait la route à l’arrière d’une bétaillère … pittoresque non ? Enfin, vous pouvez aussi prendre le bus de Chania à Paléochora (1h30 env) puis le bus de retour Elafonissi-Chania … vérifiez bien les horaires avant de partir !

Carte de la balade à partir de Krios … ça vous donne une idée …

Le chemin est très beau, souvent étroit et pierreux, avec deux ou trois passages de falaises un peu abrupts mais pas de réelle difficulté, surtout si on évite les heures très chaudes de la mi-journée.

Le sentier est bien tracé, les marques du E4 sont à peu près régulières.Le balisage est réalisé avec des losanges sur poteau ou sur autre support, des cairns, ou des marques peintes jaunes et noires (E4)… j’ai vu aussi des points rouges sur les pierres …

La balade est variée, passant par de petites criques bien abritées … quelques traces de mazout parfois …  des passages de rochers, des haies de lauriers roses et des bouquets de pins rabougris .. on monte, on descend … mais pas de dénivelés importants.

Et on arrive à Elafonissi … qu’on a d’ailleurs en point de mire depuis pas mal de temps … un peu comme le graal … et, malheureusement, pas forcèment par le meilleur côté (parking caravanes) pour découvrir ce lagon assez étonnant,  … une bande de sable peu profonde qui relie la côte à l’île aux plages de sable blond et rose. Euh, on l’a bien méritée …

Retour à Chania… douche, apéro, bla bla …  et pour dîner … on vous conseillerait bien le Tamam, assez touristique mais délicieux, plats copieux, dans une ruelle derrière le port (Topanas, angle Douka et Zambéliou, proximité du musée archéologique). Attention, les tables extérieures sont prises d’assaut et d’une capacité limitée … mais la salle intérieure, ancien Hammam, est assez sympa ..

Et maintenant, repos … car, c’est pas tout ça, va falloir y retourner … on va finir par les faire ces Gorges !