Je mode, tu modes, elle mode

Anticyclone, pression atmosphérique, les jours allongent, le mercure monte, monte … mon petit doigt me dit que le temps change et que le printemps sera bientôt là … et comme le dit la chanson, « Les filles sont jolies dès que le printemps revient » !

Je sais pas vous, mais moi, je frétille, j’ai envie de me défaire de mes grosses mailles et de mes collants de laine … un peu comme le cocon quitte sa chrysalide pour devenir papillon … oh là là ça me monte à la tête …

Ni une, ni deux, me voilà devant le placard, fouillant les étagères où, en octobre dernier,  j’ai soigneusement rangé pantalons de coton, robes color-block et autres tops à fines bretelles.  Une heure plus tard, épuisée par d’incessants va et vient entre la penderie et le miroir, courbatue par l’impossible mouvement de tête destinée à inspecter mon allure de dos … trop bête, on aurait pu aussi avoir des yeux derrière, mais non … déprimée par ce bourrelet, petit mais nouveau, qui prend position, là, juste au niveau de la ceinture de ma- robe-préférée-de-l’an-dernier  … le verdict tombe : plus rien à me mettre …  enfin n’exagérons rien … mais envie de légèreté, de nouveauté … c’est quoi la mode cette année, les couleurs, les formes ??

Calme, pas de panique … on a compris, perçu votre angoisse et on s’est plongé, brushing en tête, dans tout ce que la presse féminine des dernières semaines a produit sur le sujet. On a compilé, comparé, validé les informations, et sommes maintenant en mesure de vous en livrer la synthèse.  Et, croyez-moi, c’était pas si simple,  presque aussi compliqué que les sondages pour les présidentielles …  tous les cas de figure sont possibles …surtout qu’on parle des tendances des défilés … et que les collections prêt à porter arrivent tout juste dans les magasins …

Côté couleurs … pour les unies, exit le color block  … et bienvenue au pastel block ! Ca n’a pas pu vous échapper, on les voit déjà partout ces couleurs douces, tendres, poudrées, le rose pâle et le vert amande, le bleu layette et le jaune poussin… le gris clair un peu tristounet … même le nude en total look ! Et pour les timides,  on vous conseille de commencer par un petit cardigan ciel ou un chèche rose poudré qui donnera bonne mine. Et celles qui veulent quand même du vif, auront le choix entre l’orange, déjà présent cet hiver, et le bleu « Klein », profond, lumineux bleu outremer.

   

Et pour les imprimés … ils seront africains mais bye bye la panthère …cette année, c’est le zèbre, alternative aux rayures rectilignes, et références aux élégantes des années 60. Ils seront aussi fleuris … liberty ? non, grands motifs, tendance chemise hawaïenne. On a aussi remarqué les imprimés cachemire « foulards » pour un pantalon large, une tunique ou un tailleur short. Et puis, pour les soirées d’été chicissimes, le glamour revient avec des paillettes or, argent ou nacré façon écailles de poisson … à assumer de la tête aux pieds, ou à porter sur un jean blanc.

  

Et la grande nouvelle, c’est qu’on n’est plus obligé de choisir entre les pois ou les carreaux, les rayures ou les fleurs … on mélange tout ça dans un joyeux patchwork .. là où il y a du mix, il y a du plaisir !

Et puis, des matières aériennes, de la mousseline et de la soie, du voile, de la transparence … et de la dentelle, toujours très présente mais sur des robes à la coupe épurée, en ornement sur une veste ou en superposition … et de toute les couleurs … mais prudence et discernement … nappe au crochet de la grand-tante en vue …

Bon, on a les tissus, les couleurs … et les silhouettes ?

D’abord, déclarons ouverte la saison de la jupe … mais pas longue … et pas courte non plus. Cette année, on la porte clairement sous le genou … mais nettement au-dessus de la cheville … à la naissance du mollet. Elle est fluide, évasée, mais pas trop … vaguement plissée  … bref, ce sera le hit de la saison … encore un truc pour les « grandes-minces »  quoi …

Habituelle chaque été, la silhouette bohème, hippie chic penche cette année vers l’Amérique latine avec des imprimés apaches, des ponchos et des robes longues, des sautoirs de chaine fine. On aimera aussi la petite veste torero .. mais on évitera de la porter sur un pantacourt au profit d’un pantalon large … ou le perfecto à enfiler sur  robe légère.

Qui dit été, dit short, plutôt un peu large et ceinturé …  et, en 2012, dit aussi pyjama … oui, oui, et le haut fera le style cool avec une grande chemise ou un tee-shirt over size, ou classique avec une veste… bon, faut oser …

On a aussi des robes structurées et des brassières, des jupons de gitane, des volants, des chemisettes et des pantalons droits … et sur la plage, grand retour du « une pièce » que l’on pressentait déjà l’été dernier…. ce qui n’empêche pas de rentrer le ventre !

 

 

Et enfin, effet « The artist » ou non … les années 20 nous influencent avec des robes très charleston, taille basse et frangée … ah, la belle allure des années folles !

Et au pieds, on met des sandales hautement compensées, mais aussi des ballerines colorées ou nu-pieds plats, et des bottines d’été folklo-ethnique,  en cuir et tissu …

Ca en fait des looks … en résumé, si on a tout compris, tout est ouvert … et l’important c’est de trouver son propre son style, de se sentir « belle et légère » !

Bref, la saison printemps-été 2012 sera féminine et joyeuse … c’est tout nous, ça !

(Sources : Magazine Elle, Marie-Claire … Asos)