Une cuillère pour Maman…

On voudrait pas arriver comme un cheveu sur la soupe … mais justement, on voulait vous en parler … non, pas de cheveu … mais de soupe ! … c’est de saison non ?

Oui, mais pas seulement, parce que nous, on aime bien la soupe … c’est facile à préparer, c’est bon, c’est chaud … oui, parce que sinon, on précise soupe froide, ou gaspacho … quand on dit  soupe tout seul, c’est chaud. Et puis, c’est réconfortant, nourrissant, plein de bonnes choses pour la santé … pensez, on peut y mettre 5 légumes d’un coup ! Et dans notre cas, c’est complètement sincère et désintéressé … on peut plus grandir, même si on n’en mange 3 fois par jour …

Alors, on vous livre deux recettes … oui, deux, parce qu’aujourd’hui on a beaucoup de temps devant nous, c’est la journée mondiale sans téléphone portable … juste pour montrer  qu’on n’est pas accros … alors vous imaginez le temps qu’on va avoir pour cuisiner et éplucher des légumes !

Allez, on démarre avec la recette du velouté de potiron aux chataîgnes et amandes grillées

Pour 4 à 6 personnes il vous faudra :

  • 1.5kg de potiron (moi j’ai fait 2/3 potiron et 1/3 pomme de terre)
  • 1.5 L de bouillon de volaille ou de pot au feu (ou d’eau)
  • 150g de châtaignes en bocal
  • 50g d’amandes éffilées
  • 3 cuil à soupe d’huile de tournesol
  • 4 cuil à soupe d’huile de noisette (avec l’huile de sésame c’est délicieux aussi !)
  • 80g de beurre
  • 1 cuillère de crème fraîche (facultatif)
  • Sel, Poivre

Découpez le potiron en morceaux (les pommes de terre aussi si vous avez décidé de faire comme moi !), mettre le tout dans un faitout avec le bouillon, le sel et le poivre. Portez à ébullition puis baisser le feu et laisser cuire….heu, jusqu’à ce que les légumes soient cuits quoi. Ensuite on mixe avec le beurre et la crème fraîche. Dans une poële, à côté on met l’huile de tournesol dans laquelle on fait revenir les marrons (préalablement grossièrement concassés) et les amandes effilées. On verse la soupe dans les bols, on met un filet d’huile de noisette (ou sésame) et on ajoute une cuillère de marrons et amandes grillées….hummmmmm j’en ai l’eau à la bouche !

Encore faim ?

Bon, on enchaîne avec un bouillon, enfin en plus chic, un consommé d’herbes aux ravioles, emprunté au petit livre « les soupes de saison » (ED La Martinière). Délicieux plat complet .. un bouillon, un yaourt .. et au lit ! Allez-y, c’est testé et servi toujours avec le même succès !

Pour 4 personnes, il vous faudra :

–       1l de bouillon de volaille (à partir de tablettes toutes prêtes)
–       3 plaques de ravioles de romans
–        2 bouquets de persil plat … enfin tout dépend de la taille du bouquet …
–       2 bouquets de ciboulette … même remarque
–       1 bouquet de cerfeuil
–       2 càs d’huile d’olive
–       Poivre et pas de sel, le bouillon est déjà salé

Lavez, sécher et effeuillez les herbes. Hachez-le cerfeuil, la moitié du persil et de la ciboulette.

Faites chauffer l’huile à feu doux dans une grande casserole et mettre les herbes hachées à « suer » pendant 2 à 3 minutes. Puis versez le bouillon de volaille, portez à ébullition et laissez bouillir 10 mn. Filtrez le bouillon.

Répartissez le reste des herbes dans le fond des assiettes. Séparez vos ravioles. Portez de nouveau votre bouillon à ébullition et plongez vos ravioles en les laissant cuire jusqu’à ce qu’elles remontent à la surface.

Versez ensuite votre consommé dans les assiettes creuses, un ou deux tours de moulin à poivre et dégustez.

Nos petits plus :

–       Pour séparer vos ravioles : mettez les plaques à plat, séparées les unes à côté des autres au congélateur pendant une heure … ça change la vie !

–       On peut faire le bouillon la veille … ou quelques heures avant … en refroidissant, le gras remonte à la surface et on peut en retirer avant la cuisson des ravioles.

–       Si pas de ravioles de Romans … pas grave, faites la recette avec d’autres petits raviolis frais.

–       Et adaptez aussi avec les herbes que vous trouvez … ou aimez … perso, j’ai remplacé le cerfeuil par de la coriandre, un délice !

Bref, c’est le bouillon-caméléon !

Oui, oui … on sait qu’elles sont super ces recettes, mais n’en faites pas trop quand même, inutile de nous la servir .. ben quoi ? ben, la soupe !