Le coup de la panne

A en croire les sondages, le « coup de la panne » est une des techniques de séduction les plus populaires … étonnant et décevant, non ?

Etonnant ? Parce que vraiment, on fait des sondages pour tout … on interviewe, questionne, interroge,  mesure, calibre, additionne … et puis on divise pour fabriquer l’étalon de la pensée moderne : le français moyen.

Et décevant non ? … parce que nous, on croit au coup de foudre … même s’il dure ce que dure un éclair, … on croit à cette toute petit étincelle qui vous met le cœur à l’envers, cette émotion incontrôlée … on ne parle pas de « techniques » de séduction, nous …

Bref, dans ce fameux sondage, pour les « pratiquants », c’est un succès à 85% … mais pour les « victimes », seules 35% d’entre elles reconnaissent avoir succombé aux charmes du conducteur… cherchez l’erreur … comprends pas bien moi …

Mais revenons au véritable objet de l’article … coup de la panne … panne d’essence … essence dans le réservoir … marabout, bout d’ficelle …. réservoir d’essence donc, … et la trappe du réservoir, à droite ou à gauche ?

Oh, ne niez pas … combien de fois, au volant d’une voiture de location, ou de celle prêtée pour un week-end,  vous vous êtes arrêtées devant le poste d’essence pour faire le plein … vous êtes descendues de la voiture … vous avez décroché la pompe et déroulé le tuyau … et trop court ! Voilà, la pompe est à droite de la voiture et la trappe est du côté gauche … l’inverse est aussi possible, cela ne change rien à la démonstration. Grand moment de solitude… on a beau tirer un petit peu, tendre au maximum, on tente de passer par au-dessus, rien à faire… toujours trop court. Faut raccrocher, remonter en voiture … avancer ou reculer un peu … parfois, on doit carrément changer de pompe … et bien évidemment, la station est noire de monde et on vous regarde de ce petit air de commisération ironique qu’on aime tant … les jours de « bison fûté en colère », on frôlerait même l’insulte.

Et bien, plus jamais ça ! Il existe un truc et je vous le donne là, maintenant :

Sur le tableau de bord, vous voyez l’icône d’une pompe à essence. Sur cette icône, la poignée de la pompe va s’accrocher à gauche ou droite de la pompe : si la poignée s’accroche à gauche, votre trappe est à gauche, si elle s’accroche à droite, votre trappe est à droite … c’est simple non ? On n’a même pas besoin de savoir où est la droite et où est la gauche ! Et très souvent, il y a en plus, une petite flèche … génial non ? Et vrai !! … Enfin, au moins dans 90% des cas, je préfère couvrir mes arrières … tiens, vous nous direz, on va faire un … sondage !

On dit aussi que la trappe s’ouvre côté trottoir … du pays où a été fabriquée la voiture. Si elle a été construite, par exemple, au Japon, pays où on roule à gauche, la trappe est côté gauche.

Bien joli tout ça … mais le plus important après tout … c’est de ne pas se tromper de carburant !!!