Don d’ubiquité dans les musées !!!

Encore de la neige aujourd’hui, et moi le froid et les rues verglacées c’est pas trop mon truc ! Alors comme j’ai raté mon cour de dessin…retour sous la couette et en route pour la visite d’un musée ! Oui oui j’ai bien dit visite d’un musée tout en restant dans mon lit….j’vous explique :

Vous connaissez certainement le géant de l’internet Google et plus précisément Google maps pour checker l’adresse des amis où vous devez aller dîner ce soir, visiter la rue de votre prochain appart’, chercher le coiffeur le plus proche…. et  tout ça c’est possible depuis quelques années grâce à Google Street View ( les images de rues à 360-degrés ) : vous savez le petit bonhomme jaune que vous positionnez sur un endroit, et hop vous vous retrouvez dans la rue comme si vous y étiez ! Hé bien Google a mis en œuvre cette même technologie pour lancer le Google art project , un site qui permet aux amoureux de l’art de se balader virtuellement dans 17 grands musées de neuf pays.

Une fois que vous êtes sur le site et que vous avez choisi le musée que vous voulez visiter, on vous propulse direct entre ses murs. Ensuite, à vous  de vous balader à votre guise dans les allées du musée grâce aux flèches au sol. Kiff ultime : vous êtes SEULE dans le musée… SEULE !

Pour admirer une oeuvre d’un peu plus près, vous cliquez dessus, si vous voyez apparaitre un petit signe ‘+’ à côté, vous re-cliquez et là vous en prenez plein les mirettes : les tableaux ont été photographiés en ultra-haute-définition (7 milliards de pixels ma p’tite dame, oui). Tous les détails sont là, même ceux que vous ne pourriez pas voir de près au musée, sous peine de vous faire hurler dessus par un conservateur un peu trop hargneux. Tous les tableaux n’ont pas été photographiés de cette façon, on le rappelle  « seuls » 1000 d’entre eux sont visibles en super-zoom. Il est donc possible de zoomer sur La Naissance de Vénus de Boticelli exposée en Italie, La Nuit étoilée de Van Gogh à New York puis La Nymphe au scorpion de Bartolini à Saint Péterbourg en quelques minutes seulement….. on peut presque suivre le mouvement du pinceau de l’artiste et apprécier la texture de la peinture !

Vous avez aussi accès au plan complet du musée que vous visitez (toutes les salles ne sont pas « visitables »), son histoire, la liste des tableaux que vous pouvez voir et ceux qui ne sont pas dans ce musée…attention n’oubliez pas le petit clic sur >>i  pour accéder aux infos. Vous pouvez aussi créer votre propre collection de tableaux (pour ça il faut avoir un compte Google).

Démo ici

Découvrir le musée Google Art Project

Alors emballée par le projet ? ….nous la neige….même pas peur ! Ah j’allais oublier….le site est en anglais !