L’ABCédaire des expats (3) – A comme Accoudoir

Un accoudoir est un appui pour reposer son bras… endroit on ne peut plus pacifique donc.

Mais vous avez sûrement, lors d’un de vos voyages en avion, vécu autre chose et livré la « guerre de l’accoudoir » … car en avion, un accoudoir, ça se partage.

Le scénario est toujours à peu près le même … Après avoir patienté à l’enregistrement derrière le jeune couple qui n’avait pas les bons papiers, puis piétiné dans le couloir de l’avion en attendant que la dame en fourrure ait casé son vanity case, puis que le monsieur au chapeau ait placé sa valise et son attaché-case dans le coffre à bagages, on s’écroule sur son fauteuil, on boucle sa ceinture, on salue distraitement son voisin de rangée et …mine de rien, on prend possession de l’accoudoir au moment où il lève le bras pour régler la ventilation.  Trop bien … quelques heures de tranquillité avec un bon bouquin … Tiens, mon bouquin justement … et là, on commet le geste irréparable : se pencher vers son sac … et quand on se relève, la place est prise … le bras du voisin s’est emparé de l’appui coude.  Tout est gâché … dépit, frustration aucun mot n’est assez fort pour décrire notre état d’esprit. Subrepticement,  on repart en conquête, on pose une moitié d’avant-bras, on guette le faux mouvement qui va libérer la région occupée : éternuement, arrivée des plateaux-repas, tournage de feuille … On va même jusqu’à pousser légèrement, mais sans rien manifester, les yeux rivés sur la page que l’on relit pour la 3ème fois tant on est concentré sur l’objectif … Yeesss, il cherche son stylo … on  reprend l’avantage, peinant à masquer un petit sourire de satisfaction un rien mesquin … ah, il est de petites victoires …

Une réflexion au sujet de « L’ABCédaire des expats (3) – A comme Accoudoir »

Les commentaires sont fermés.