Têtes couronnées

Qu’on se le dise une fois pour toutes, nous, on aime bien la galette des rois … en plus, on sait tout de la tradition et des ingrédients nécessaires pour sa préparation.

Mais, on peut se l’avouer entre nous, « tirer les rois » selon l’expression consacrée, c’est parfois un peu « ringard » … Enfant, on se serait battue pour avoir l’honneur d’aller sous la table désigner innocemment le destinataire de chaque part. Euh, souvenir un peu moins glorieux, quand, jeune stagiaire du service, il a fallu se glisser sous le bureau et sous les sourires un peu narquois des collègues gentils mais un peu éméchés par la blanquette de Limoux, c’est traître ce truc … Bref, la galette, c’est mieux en famille ou avec des amis, et rien ne remplace le sourire d’un enfant, triomphant et rougissant à la fois, quand il découvre la fève dans la part que sa maman a choisie pour lui… non, non, pas truqué du tout …. Fièrement, on le couronne … couronne ? vous avez dit couronne ? Mais où je vais trouver ça, moi ….  la couronne, c’est typiquement français, non ? … et pourtant on a décapité roi et reine … mais c’est une autre histoire..

Pas de panique, on vous donne toutes les infos pour en fabriquer, des plus classiques aux plus inventives, de celles qui finiront à la poubelle entre miettes (… la pâte feuilletée, c’est terrible..) et serviettes en papier, à celles qu’on gardera jalousement sur la commode de sa chambre.

D’abord, pour les bricoleuses :

Grands choix de couronnes avec les gabarits à imprimer et même des planches de motifs à découper pour les décorer sur les sites : ici et

Et puis, on laisse libre cours à son imagination… nous, on s’est « éclatées » avec de la feutrine, des rubans et des boutons, du papier BD, du tissu liberty et des gommettes métalliques, de la peinture tableau et de la craie, du carton ondulé .. C’est facile :

  • Imprimer les gabarits, souvent en 2 exemplaires pour faire la taille du tour de tête, les découper et les recopier sur l’envers d’une feuille cartonnée.
  • Sur l’endroit, et selon le modèle choisi, coller de la feutrine (colle tissu ou scotch double face), du tissu ou des pages de BD (colle papier peint). on peut aussi  peindre à la peinture tableau ou choisir directement le carton définitif de la couronne.
  • Quand tout est bien sec, on découpe en suivant le dessin qu’on a recopié sur l’envers.
  • On décore en collant des gommettes de toutes formes et couleurs, des rubans, des boutons ou des strass…
  • Et pour finir, un petit trou à chaque extrémité et une attache parisienne pour fermer la couronne … si on fait plusieurs trous d’un seul côté, la taille de la couronne sera réglable … ou bien, on agrafe tout simplement.
  • Et voilà !

Pas très bricoleuses ? Un peu pressées par le temps ? …  on vous donne deux adresses précieuses où vous pourrez trouver des couronnes « toutes faites » à imprimer sur du papier bristol ou photo glacé pour un effet optimum…. euh, il faudra quand même les découper…

– Le blog de « Nounou »

– Et le site « Creative Park » où on peut trouver beaucoup de modèles à télécharger et à découper, pour créer avec du papier, aussi bien des monuments célèbres, des personnages de cirque, une ville, et toute une collection pour les déguisements de nos chères têtes blondes, avec une couronne de roi ou un diadème de princesse.

Allez, on s’y met, ciseaux, colle, feutres … et longues vies aux rois et reines d’un jour !