Entre les murs

En ce début d’année, on fourmille d’idées avec des envies de faire peau neuve, de changer de décor, de mettre de la gaité et de la couleur dans la maison … et en même temps on a pris de bonnes résolutions, être raisonnable et économe… alors, on fait comment quand on veut chanter comme la cigale et bien gérer comme la fourmi … inconciliable ?  Que nenni… on vous donne une idée déco sympa, économique, et complètement tendance … en plus, ça s’adapte facilement, même dans une maison en location, le propriétaire vous rendra la caution …. on vous assure, ça ne vaut pas le coup (… le coût) de s’en priver ! Le mot d’ordre c’est le « color zoning » … hein s’étonne Tante Mireille, « color zoning », c’est encore un truc des américains ? Quelques explications …

Le « Color Zoning », c’est appliquer sur un mur, sur une porte, un plafond ou même un plancher, une touche de couleur plus vive, plus forte ou plus contrastée, qui va simplement réveiller la pièce ou changer sensiblement son aspect visuel. Cette « tâche » de couleur peut prendre la forme d’un trait, d’une bande verticale, d’un simple carré, ou d’un pan de mur entier.

On sait que les couleurs claires, froides ou mates agrandissent l’espace, à l’inverse des couleurs sombres et brillantes. Le zoning peut donc corriger visuellement les dimensions d’une pièce … sans toucher aux cloisons ! Peindre des lignes verticales sur les murs, ou donner au plafond une teinte plus claire, procurent de la hauteur à une pièce … et réciproquement, ajoute Tante Mireille qui a tout compris. Si vous habillez vos murs de lignes horizontales, la pièce paraîtra plus large. Dans un couloir long et étroit, alternez les bandes verticales de différentes largeurs et de différentes couleurs par exemple… effet graphique assuré ! On peut aussi mettre un meuble en valeur en créant une bande verticale juste derrière lui. Enfin, utilisez la couleur pour créer des séparations, pour délimiter des espaces dans une pièce unique : aménager un coin bureau dans un salon, séparer une chambre habitée par 2 enfants, à chacun sa couleur !

Et c’est facile, pas besoin d’avoir le «brico-certif» .. on a juste besoin d’un mètre, d’un crayon, d’un niveau (oui, faut que ça soit droit .. sinon, mal de mer assuré) et de ruban adhésif pour délimiter la partie à peindre. Et puis, de la peinture … qui se rince à l’eau, sans odeur, écolo, et tout et tout … et on peint 2 ou 3 couches, toujours dans le sens du ruban vers le mur …. on retire l’adhésif  et on admire : un petit pas en arrière, un sur le côté, un en avant … c’est beau hein ?

Oui, on a compris le pourquoi et le comment … mais quelles couleurs choisir ? Là, le choix est épineux, car c’est de l’harmonie des teintes que viendra le succès … ou la déception. Là aussi, quelques conseils …

D’abord, quelques données de base sur la connaissance des couleurs (merci à www.homecocooning.com) :

Le cercle chromatique

Développé dans les années 30 par Johannes Itten, le cercle chromatique est à la base de la théorie moderne de la couleur.

Il est composé en son centre des 3 couleurs primaires: le rouge, le jaune et le bleu.
Viennent ensuite l’orange, le vert et le violet qui sont les couleurs secondaires. Celles-ci sont constituées d’un mélange de deux couleurs primaires.
Quant au cercle extérieur, il est constitué des couleurs primaires, secondaires et tertiaires. Les couleurs tertiaires résultent d’un mélange d’une couleur primaire et d’une couleur secondaire. Les couleurs chaudes sont le rouge, le jaune et l’orange. Les couleurs froides sont le bleu, le vert et le violet.

La signification des couleurs

Chaque couleur a une signification particulière qui peut modifier l’ambiance d’une pièce.

  • Le noir absorbe la lumière et doit obligatoirement être associé à d’autres couleurs pour être mis en évidence.
  • Le blanc s’associe avec toutes les autres couleurs et permet d’agrandir l’espace.
  • Le bleu est une couleur apaisante qui convient aux pièces comme le bureau, la salle de bains, ou la chambre.
  • Le rouge est accueillant et crée une atmosphère intime. Attention, trop de rouge cause un sentiment de fatigue, vous devez l’utiliser en petite quantité.
  • Le violet reflète l’intellect et la spiritualité, il est idéal pour une pièce de méditation. Cette couleur se marie parfaitement avec le vert foncé ou le marron.
  • Le jaune est stimulant et doux à la fois. Il permet d’ajouter de la luminosité aux pièces. C’est la couleur idéale pour la salle à manger.
  • Bien qu’il renforce la luminosité des pièces, l’orange doit être utilisé avec discrétion. Il s’appliquera à merveille dans une cuisine ou un hall d’entrée.
  • Le brun, s’il est bien dosé, apporte une touche de raffinement à la pièce. Soyez prudent car trop de brun foncé peut créer une ambiance négative.
  • Envie de calme et de sérénité mais aussi de force et d’énergie? Alors, optez pour le vert. Cette couleur stimule et facilite la concentration.
  • Le rose est la couleur du calme. Rarement utilisé seul, le rose est un composant idéal pour une chambre à coucher.

Pour notre « Color zoning », on a donc le choix entre :

Combiner les couleurs opposées, ou créer une harmonie de couleur en respectant les principes suivants :

– prudence si vous associez deux couleurs opposées sur le cercle chromatique, le contraste n’est apprécié que par petites touches et dans les grands espaces, mais il apporte fraîcheur et gaité.

– Utiliser une harmonie de couleurs (rouge-orange-jaune par exemple, ou vert-turquoise- bleu) pour donner à votre pièce un côté calme et apaisant.

– Essayer de respecter la règle des 3 couleurs dans les proportions 60%, 30% et 10%

– Dans les tendances du moment :

  • Les couleurs neutres continuent à être dominées par toutes les nuances du gris (de l’anthracite au perle très pâle).
  • Le blanc est très présent, ce qui facilite le contraste avec des teintes très toniques en touche. Le bleu est également très à la mode … envie d’évasion ?
  • Les jeux de contrastes prédominent et s’expriment de façon surprenante dans toutes les pièces de la maison.
  • Les amateurs de vintage choisissent les vert « avocat », ainsi que des teintes orangées et jaune moutarde … on risque même de revoir le fluo des années 80 … mais là, ça risque de faire beaucoup pour Tante Mireille.
  • Et toujours le mauve, le pourpre et l’aubergine … y compris dans nos placards.

Allez, maintenant, on regarde, on ouvre grand les yeux, on admire et on s’inspire !

Autres sources : pratico-pratiques.com, enviedeplus.com

Une réflexion au sujet de « Entre les murs »

  1. J’AIME!!!!!!!!!!!!!! C’est décidé, si notre futur proche se passe à la Rochelle, je me paierais alors le luxe de tous les risques……!

Les commentaires sont fermés.