Pâte à tarte sucrée : « l’inratable »

Bon, ce dîner, il avait mal commencé. Comme les Richard n’étaient pas libres, on avait fait signe aux Fleury … en oubliant qu’entre eux et les Froment …mais bon.

Ensuite, le veau était trop cuit, la faute aux Fleury justement qui arrivent toujours en retard … et puis l’apéritif qui traîne, la dernière cigarette sur la terrasse avant de passer à table … bref, une humiliation ce rôti. Alors, on a tout misé sur le dessert et sur la fameuse tarte au chocolat caramel …une merveille de douceur sucrée. Mais là encore, rien ne s’est passé comme prévu .. et la pâte s’est émiettée au premier coup de couteau. Quelle ingratitude, après le soin qu’on avait pris à la pétrir, à l’étaler et à la cuire à blanc avec sa couche de haricots secs pour l’empêcher de gonfler.

Allez, tirons un trait définitif sur ce douloureux passé. Aujourd’hui, on vous donne la recette de la pâte inratable, secret de grand chef .  Celle-là elle s’étale souplement, elle cuit et dore sans boursoufler et elle se conserve 3 jours au réfrigérateur.

Nouez le tablier, on se met en cuisine.

Ingrédients pour une tarte de bonne taille (8 pers)

  • 150 gr de beurre pommade
  • 30 gr d’amandes en poudre
  • 60 gr de sucre glace
  • Une pincée de fleur de sel
  • 1 œuf
  • 250 gr de farine tamisée
  • la pulpe d’une ½ gousse de vanille (facultatif)

Mélanger le beurre, la poudre d’amandes, le sucre glace, le sel, (la vanille) et en dernier lieu la farine. Mélangez en utilisant une spatule, puis pétrir à la main.

Mettre la pâte au réfrigérateur pendant une petite heure, puis l’abaisser sur une épaisseur d’environ 4 mm. L’étaler dans le moule et remettre au froid pendant ½ heure. Faire cuire à blanc 15 mn au four préchauffé à 150° avant de la garnir et de continuer votre recette !

A retenir : Ne jamais, mais jamais,  rajouter d’eau à la pâte .. meilleur moyen de la rendre collante !